lecture d’irigaray/fécondité de la caresse

April 19, 2010

spoken word performance from 1998.

arm sculpture made from barbed-wire, silk thread and glue.
a recital of irigaray’s text. performed in a gallery and a vacant lot.
duration 15 min.

(the text was approached as a collage, below is a portion of the memorized text)
avant que
l’oralité soit,
le tact est déjà.
le guardien
le plus subtilement
nécessaire
à ma vie étant
la chair de l’autre.
m’approchant
et me parlant
avec ses mains.
me carressant,
il ne me convie pas
à disparaitre
ni à oublier,
mais à me remémorer du lieu
où se réserve,
pour moi,
la plus secréte vie.
cherchant
ce qui n’est pas encore,

pour lui,
il m’invite à devenir
ce que je ne suis pas encore devenue.
a accomplir une naissance
encore futur.
me replongeant
dans les entrailles maternelles
et, en deçà de cette conception,
m’éveillant
à une autre naissance
– amoureuse.

irigary, luce, éthique de la différence sexuelle, les éditions de minuit, paris, 1984, pp.174-197.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: