2018

galerie sans nom, 16 nov – 14 dec – karen elaine spencer, “enveloping self i smell memory”

October 29, 2018

16 novembre au 14 décembre 2018
Vernissage : 16 novembre – 17h

November 16 to December 14, 2018
Opening reception : November 16 at 5PM

 Galerie Sans Nom   enveloping self i smell memory   karen elaine spencer

Galerie Sans Nom
enveloping self i smell memory
karen elaine spencer

. . . . . . . . . . . . . . . .

click on:

http://esse.ca/en/karilee-fuglem-pierre-francois-ouellette-art-contemporain-montreal

to read what i wrote after seeing karilee fuglem’s exhibition, résidence at pierre-francois ouellette art contemporain

Screen Shot 2018-09-18 at 1.38.28 PM.png

published writing
karilee fuglem résidence, dans esse arts + opinions, dossier travail labour, automne – fall. 2018, n°94, p. 93.

. . . . . . . . . . . . . . . .

L’ARAIGNÉE invite

Exploratory Laboratory on Performative Urban Interventions at DARE-DARE

2018 – “movin’ the charter” again works with l’araignée collective, this time with the support of Dare-Dare.

. . . . . . . . . . . . . . . .

Encan 29 @Centre Clark 19-26 avril, 2018

April 13, 2018

_MG_3750_Photo G.L'Heureux
NYT January 25, 2013, Cities Urge Public, 2013

Encre sur papier
28,5 x 38 cm
Oeuvre unique
Mise de base – 1 700 $

NYT January 25, 2013, Cities Urge Public relie la manchette du New York Times à l’indice composé de la Bourse de New York. Cette œuvre textuelle met côte à côte une réponse à la tuerie de masse de 20 enfants et de six adultes à l’école élémentaire Sandy Hook, qui a eu lieu le 14 décembre 2012, et un repère nancier. Celle-ci fait partie du projet Hey! Mike Hey! publié dans la revue spécialisée CV Variable (2013), présentée dans l’exposition de groupe coming to terms (2015) commissariée par Maddie Hewitt à Philadelphie et comprise dans l’exposition de groupe New York Stories – Twenty years of ISCP (2014). L’acquéreur recevra une version papier du journal ainsi qu’une lettre de l’artiste le remerciant de jouer le rôle de « détenteur » de ce moment de l’histoire.

karen elaine spencer a obtenu en 2001 une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal. Son travail fait partie de diverses collections, dont celles de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada, de la Bibliothèque et archives nationales du Québec, du Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul et du Musée national des beaux-arts du Québec. En 2016, spencer a été naliste pour le prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec. spencer a présenté une oeuvre sonore au Poste audio du Centre CLARK en 2017.

*Un contrat de revente et de reproduction est associé à l’oeuvre.

Centre d’art et de diffusion CLARK
5455 avenue de Gaspé, local 114
Montréal (QC) Canada H2T 3B3
+1 514.288.4972 / info@clarkplaza.org

EXPOSITION /
19 AU 26 AVRIL 2018

5@7 DES COLLECTIONNEURS /
JEUDI 26 AVRIL, 17H

ENCAN 29 /
JEUDI 26 AVRIL, 19H

15$ PRÉVENTE / 20$ PORTE

ACHAT PRÉVENTE* /
www.eventbrite.ca/e/encan-29-tickets-43487051943

MISE EN ABSENCE /
Jusqu’à 17 h le jour de l’encan, vous pouvez nous contacter pour faire une mise en absence sur un ou plusieurs de nos lots.
/ par courriel : projets@clarkplaza.org
/ par téléphone : 514-288-4972
/ ou en remplissant un formulaire sur place
Un membre de l’équipe de CLARK misera en votre nom. Notre engagement demeure confidentiel jusqu’à la fin de l’encan

LES ARTISTES /
Frances Adair McKenzie
Raúl Aguilar Canela
David Arseneau
Daniel Barrow
Patrick Bérubé
Catherine Bolduc
Benoît Bourdeau
Marjolaine Bourdua
Guy Boutin
Michelle Bui
Jacynthe Carrier
Naomi Cook
Gennaro De Pasquale
Nicolas Fleming
Pierre-Yves Girard
Nicolas Grenier
Nicolas Lachance
Mathieu Latulippe
Jean-Michel Leclerc
Corine Lemieux
Caroline Monnet
Aude Moreau
Lauren Pelc-McArthur
Dominique Pétrin
John Player
Yann Pocreau
Sunita Prasad
Carolyne Scenna
karen elaine spencer
Patryk Stasieczek
– Mise en espace par Aseman Sabet et Yann Pocreau –

 

. . . . . . . . . . . . . . . .

 

Vente bénéfice @ Galerie B-312 “Pour L’art” 14 avril – 4 mai 2018

April 9, 2018

_MG_3745_Photo G.L'Heureux
NYT February 12, 2013 Why Buy A Condo?, 2013
Encre sur papier bfk rives
28.5 x 38 cm
encadré – l’oeuvre comprend la «copie papier» du New York Times du 12 février 2013, ainsi qu’une lettre au collectionneur signée par l’artiste le-la remerciant d’adopter la position de «détenteur».

Chaque année, la Galerie B-312 vous convie à soutenir les activités du centre en faisant l’acquisition d’une œuvre d’art. Vous appuyez ainsi directement la diffusion, la reconnaissance et le rayonnement des pratiques artistiques actuelles.

Coordonnées
372 Ste-Catherine Ouest, espace 403, Montréal Qc H3B 1A2

. . . . . . . . . . . . . . . .

 

Lisanne Nadeau 8 mai
Chère Karen, tu étais de passage chez nous en mars dernier. Nous
t’avions invitée à donner une conférence au cours de laquelle tu
nous as présenté certains jalons importants de ton travail. Cette
invitation s’inscrivait en fait dans le cadre d’une suite d’activités
portant sur l’art et l’écrit. D’entrée de jeu, j’aimerais revenir sur un
moment qui a attiré plus particulièrement mon attention. Alors
que tu nous présentais un projet inspiré de la pièce de Beckett
En attendant Godot, tu en as récité un extrait de manière très théâ-
trale, très percutante. Quelle place occupe l’aspect performatif
dans ton travail ?
karen elaine spencer 9 mai
Good Day Lisanne,
Yes! And thank you for such a wonderful invitation. I do remember
reciting those lines of Vladimir as he reaches out in a sudden and
violent gesture to grab the character referred to as “a boy.” This
is the moment in
Waiting for Godot
where Vladimir seemingly
questions either his own visibility or the “realness” of the boy and
by extension, Godot and us, the spectators.
For the conference, the re-performance of the lines and gesture
seemed to be the best way to transmit both the meaning of the
words and the transition from uncertainty to violence.
Performance, and what in English we call the performative, are cen-
tral to my research and my methods of dissemination. I am interested
in interrogating what moves us, what we “do” – from an internal
subjective perspective (why do I get up in the morning? how did
I arrive at this place?) and also, an external material perspective. Is
Vladimir performing or is the location and the context performing
him? How much agency does Vladimir have, what roles can he
actually occupy?
L. N. 11 mai
Si je ne m’abuse, dans cette œuvre vidéo intitulée

vérifiez que 1, on se situe bien avant l’utilisation de l’écriture dans ton travail, mais,
déjà, les références littéraires sont importantes.

pour lire et voir l’images : 2017_CahierGalerie-9
for the translation of the text (french to english/english to french) cahier-9-en

. . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: