HEADLINES (LES MANCHETTES) @ ELLEPHANT 14 janvier – 18 février, 2017

January 6, 2017

HEADLINES (LES MANCHETTES)

Une exposition solo de karen elaine spencer

14 janvier – 18 février, 2017

Vernissage samedi le 14 janvier, 14:00 – 18:00

lecture d’œuvres par karen elaine spencer à 15h et 17h

ELLEPHANT
1201 St-Dominique
Montreal (Québec) H2X 2W3
Quartier des spectacles
514-875-0777

21_le_devoir_8_janvier_2015_ils-etaient_acrylic_on_linen_30x30cm_2015

Image: le devoir, 8 janvier 2015, ils étaient charlie, acrylique sur toile de lin, 30cm x 30cm

«La pratique artistique de karen est singulière, exigeante, sensible; elle se caractérise par sa grande complexité et par un engagement socio-politique profond.… Touchant à l’art conceptuel, à l’art action, à l’écriture et au dessin, karen elaine spencer a développé un éventail de stratégies artistiques qui se renouvèlent continuellement.» – Catherine Bodmer, membre du jury Prix de la Centrale Powerhouse 2012

ELLEPHANT est fière de présenter Headlines, une série d’œuvres entremêlant la peinture et le texte, de l’artiste montréalaise karen elaine spencer.

La pratique de spencer est simultanément poétique et engagée d’un point de vue sociopolitique. Oscillant entre le travail dans la rue, les expositions en galerie et la diffusion via le web, ses œuvres se nourrissent des contextes ciblés dans lesquels elles existent.

Dans Headlines, spencer explore la rhétorique médiatique et la production quotidienne de nouvelles à travers un langage visuel transposé en grille, un résultat qui peut être à première vue perçu simplement comme de l’abstraction.

Alors que le rythme frénétique des nouvelles s’adapte à celui d’un monde en perpétuel mouvement, spencer capte cette cadence rapide en utilisant une technique qui requière du temps et de la patience. De même, pour être déchiffrées, ces peintures exigent une attention soutenue du regardeur.

Les grands titres choisis par l’artiste sont basés sur des journaux locaux et situent le Québec dans une perspective mondiale. À travers sa pratique, spencer questionne les hiérarchies et propose une réflexion sur la manière dont nous, en tant qu’êtres transitoires, occupons le monde dans lequel nous vivons. L’acte de documenter l’actualité reflète où nous avons été. Son art saisit ce moment présent et reflète le flux médiatique effréné, la prolifération des nouvelles mensongères et le caractère mouvant et complexe du paysage médiatique, comme en témoigne la victoire de Trump.

karen elaine spencer

Après avoir obtenu une maîtrise en arts visuels en 2001 (UQAM), karen elaine spencer a participé à de nombreuses résidences internationales, incluant celle du Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (2015), du International Studio and Curatorial programme (iscp) à Brooklyn (2012), celle à la Cité Internationale des arts de Paris (2005), et celle au John Snow House à Calgary (2011). En 2016, spencer fut finaliste pour le Prix en Art Actuel du Musée national des beaux-arts du Québec et en 2012, elle fut lauréate du Prix de La Centrale Powerhouse. Son travail fait partie de plusieurs collections privées et publiques, dont celle de la collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec.

Information: Christine Redfern, 514.778.7068, redfern@ellephant.org

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: